PLAN D’AUPS AGAIN

IbisCette année, je reviens dans cette belle région au nord de Marseille. J’ai choisi un hôtel Ibis près des docks de Marseille que je peux recommander pour son prix modeste et son emplacement. mais ça manque de typicité et regrette un peu le charme de ma précédente adresse rue d’Italie.

Mon chauffeur cette année est Gabi, car Paul se requinque dans un lieu très sain, et il ne pourra pas venir. J’ai pu l’avoir au téléphone et je ne doute pas qu’il sera sur le tatami l’année prochaine.

Cette année, je retrouve English Man in Marseille David, Yves le chasseur des ombres du vieux port accompagné de Michael, et bien sûr toute la clique marseillaise avec Thierry, Anne,Alain, Bertrand, Jérome, Manon, Davy….. La journée du samedi débute sur les chapeaux de roues à cause des innombrables sens interdits de Marseille, des cyclistes suicidaires et d’un autobus poussif, et nous arrivons trois minutes seulement avant le début du cours.

Sensei s’appuie sur le programme du 3ème Dan, car Alain le prépare. Sensei débute le cours en nous expliquant que la position Seiza est idéale pour permettre la circulation sanguine supérieure et donc aide notre cerveau à la méditation et la réflexion.

SaisieSensei nous a ensuite exposé la notion de travailler avec une forme physique qui est très étroite et une forme mentale qui est plus large et ouverte. La différence entre ces deux formes s’appelle le KI. C’est le travail du KI qui vous ouvre l’espace et réduit le temps . Pour exemple, il frappe ses mains et uke frappe également dans ses mains. Si Uké ferme les yeux, il ne perçoit que la forme physique du son, et il met plus d’un seconde à réagir. S’il ouvre les yeux, il perçoit l’espace et l’intention (forme mentale), il est beaucoup plus rapide.

Sensei-AlainNous commençons par Jo Dori avec une étude très détaillée. Le Jo est utilisé en Yokomen ou Tsuki, mais pas en Shomen comme le Katana sous peine de se frapper l’abdomen. Il reviens sur le principe d’opposition qui n’est pas bon. Il faut passer, mais ne pas exagérer avec un mouvement circulaire.Ensuite, il faut guider, c’est à dire bouger puis déplacer, et non pas déplacer pour bouger. Pour le shihonage, il est revenu sur une déplacement rapide de permutation et pour Koteoroshi avec tsuki, décomposer dans l’ordre le mouvement a une importance.

Nous avons travaillé Jo Bokken 1. Il a insisté pour que le bokken reste en bas si on recule et que sur le 20, if faut bien reculer puis 21. Le dimanche, pour le Jo Bokken 2, il est revenu sur le fait que Nage doit rentrer et attaquer. Il ne s’agit pas d’attaquer des fourmis…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous avons ensuite travaillé sur le Ninigake en détail. Il reste donc une bonne année à Alain, et peut-être Fabien pour préparer leur 3ème Dan.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Samedi, Sensei n’ayant pas très faim, Gabi, David et moi avons mangé dans un Pub à la Valentine que je vous recommande.

Frac

Le dimanche après midi, après avoir déposé Sensei et son épouse aux Goudes, je suis allé visiter le Frac de Marseilles. C’est très bien, mais dommage,il fermait à 18h.

SardineJe suis donc reparti sur le vieux port pour boire un Pastis au Bar de la Marine, puis manger des sardines, supions et panisses sur une petite place dans le quartier du Panier.

Bonne-MèrePuis à 20 h j’ai entendu les résultats des européennes et pris une photo de la Bonne Mère. Elle aussi avait l’air lugubre en entendant ces résultats ….

Lundi, requinqué par le résultat des troisièmes du scrutin, je suis allé prendre un café au vieux port, passé devant une très belle statue de Bruno CATALANO, puis fait le tour du fort Saint jean, avant de visiter une superbe exposition sur DUBUFFET et l’art Brut. En gros, cet ancien grossiste en vin, devenu artiste dans la mouvance des surréalistes, expliquait qu’il ne fallait pas appeler Art Primitif, tout qui n’est pas pas Art Helléniste. Pour la petite histoire, la photo ne représente pas une statue, mais une marionnette. Une personne à l’intérieur la bougeait très lentement devant un un tableau avec des forme identiques créant l’illusion d’un tableau animé.

Fermer le menu