Séminaire de Ronchamp de Novembre

  • Post category:Séminaires
Nona s'étire

Un week de novembre bien chargé.

Ce week-end, Bruno Maule et Sara sont venus pour notre séminaire de Novembre à Ronchamp, accompagné par la pétillante Ida et de Simone, notre chargé des vidéos.

Groupe avec enfants
Groupe avec enfants

Malgré les restrictions énergétiques qui frappent l’Europe, nous avons réunis une vingtaine de personnes dans un ambiance conviviale malgré une météo froide et humide.

Comme à son habitude, Eric, non voyant, a fait le déplacement de Dombasle, et nous a encore épaté. Tellement que Bruno lui a demandé de venir en février avec nous à Novara. Nous allons essayer d’organiser ça pour lui faciliter le déplacement.

Dés le vendredi soir, Bruno a ainsi pu nous présenter un Tsuzukiwaza inédit sur Katatedori kosadori mains croisés. Il l’avait proposé au Doshu Yoshigasaki qui l’avait validé avec lui.

 

Le Samedi c'est jour des enfants

Continuant les Samedi, Bruno nous a agrémenté le tout par une forme de katatedori assez technique et diablement douloureux pour le poignet de Uké. (une pensée émue pour ceux qui n’aiment pas souffrir)
Bruno a également remis officiellement le Diplôme de Rokudan (6ème Dan) à Pierrot Cornu, en précisant que son implication pour le Ki Aïkido, lui valait la reconnaissance d’un 7ème Dan.
Les enfants ont adoré le cours donné par Sara et Ida. C’est une mine de renseignements pour Angélique, notre enseignante des enfants. Reste plus qu’à travailler le déplacement de la grenouille, du lapin et de l’ours.


Avec les enfants et le concours de Pierrot, nous avons également travaillé les chutes latérales.

Le Samedi soir, c'est pour les parents

Le samedi soir, nous avons visité Belfort, mais le monument préféré des français n’était pas éclairé peut-être pour que Eric ne soit pas dépaysé, ou pour faire croire à Bruno Rossi, notre helvète préféré, que le Lion de Belfort est rentré tous les soirs dans sa tanière. Tout la lumière n’étant pas faite sur cette affaire, nous vous inviterons en Mai pour le voir en plein jour.
Nous avons donc écourté notre balade nocturne dans les rues noires et froides de Belfort pour une soirée à la Maison du Bocal, endroit sympathique et que nous vous recommandons pour grignoter des planches de charcuteries avec du beaujolais nouveau.

Repas Beaujolais au Bocal

Le dimanche c'est bokken puis Rhien

Le dimanche matin, nous avons repris le séminaire avec  des exercices au bokken et des précisions sur le premier Bokken Happo Giri avec un partenaire. L’occasion de voir qu’un non-voyant peut très bien pratiquer à deux le bokken.

Bref, c’est toujours un bonheur de faire un séminaire avec Bruno, et de terminer au Rhien par un petit banquet, comme tout gaulois se respecte, avec les romains et les helvètes bien entendu.