Séminaire Yoshigasaki à Novara

  • Post Category:Infos

En Novembre, nous nous étions promis d’aller à Novara chez Bruno. Le temps hivernal ne nous avait pas permi d’y aller, et c’est motivés que nous sommes parti le vendredi 15 à 12h30 sous la neige. Si nous nous sommes égarés sur la route de Zurich, nous avons néanmoins passé le Gothard sans problème pour arriver à 18h30. Bruno et Maureno animait un cours pour les enfants et adolescents, et je vous prie de croire que pas loins de 60 jeunes sur le tapis, ça commence à faire du bruit ! Le cours de Yoshigasaki démarra à 20h, et nous étions pas loin de 70 gradés de toute l’europe réunis sur le tapis. Nous avons pu travailler le Shinken jusqu’à 22h. Puis, nous avons pu manger dans la cuisine du dojo  d’excellents risottos avec parmesans et charcuteries, sans oublier de boire quelques bouteilles de vins italiens dont les célèbres Lambrusco (que nous qualifions de vino per bambini). Paul et Gaby nous ont rejoins vers minuits.

Le samedi fut consacré au Jo aiki taiso et le programme du 5ème kyu. Le midi, nous avons eu droit a à excellent repas. L’aprèsd-midi, nous avons travaillé sur le premier mouvement de bokken dorin et les déplacements. Le soir, nous avons mangé des pizzas un peu lourdes après avoir discuté des mérites des vins italiens. Sensei Yoshigasaki s’est souvenu que le meilleur rouge qu’il avait bu, c’etait du vin croate. Bref, après discussion, je suis bon pour lui ramener un Bordeau au séminaire de Ronchamp en mars, histoire qu’il compare.

Nous avons poursuivi le dimanche avec le 4ème Kyu. et le Shinken. Sensei a insisté sur le fait qu’il fallait travailler le bokken comme s’il était tranchant. Donc, ne pas donner de coup, mais couper. Si on sait couper, on saura frapper, alors que l’inverse n’est pas vrai.  le midi, ce fut restaurant japonais, puis 8 heures de route à cause d’un bouchon à Lucerne. Il y’a décidément trop de voitures en Suisse (et trop de radars).